Coiffe & épaule douloureuse

Pathologies du biceps : tendinite & slap lésion

Accueil » Coiffe et épaule douloureuse » Pathologies du biceps : tendinite & slap lésion
lesion slap tendinite biceps duree mal au biceps clinique jouvenet epaule chirurgien orthopediste specialistes epaule

Anatomie

=

Tendinite et slap lésion du biceps : définition

Il s’agit d’une inflammation de la longue portion du biceps qui s’insère au sommet de la glène sur le bourrelet glénoïdien et rejoint après son passage dans la gouttière bicipital, le chef court du biceps (ou coraco biceps) au 1/3 supérieur du bras donnant le muscle biceps brachial.

=

Origine du traumatisme

Les lésions surviennent soit suite à des traumatismes en flexion contrariée du biceps bras en élévation pouvant aboutir à une rupture ce dernier soit de façon micro traumatique par des gestes répétitifs en élévation et rétropulsion (bras en arrière) du bras (sport de lancer ou certains sports de raquette comme le tennis).

=

Stades de gravité clinique pour le biceps

L’examen clinique permet d’identifier les types de lésions du biceps.

  • La rupture du biceps

Elle se manifeste le plus souvent suite à un geste de force contrarié d’intensité variable en fonction de l’usure préalable de ce dernier.

La douleur est vive, irradiant dans le bras jusqu’au coude et parfais le 1/3 proximal de l’avant-bras.

Une boule apparait au milieu du bras, c’est le signe de Popeye correspondant à la rétraction du chef long du biceps.

Dans le cas de lésions de la  coiffe des rotateurs évoluée, la rupture du biceps fait partie de l’histoire de la maladie et peut survenir suite à un geste peu intense et doit toujours faire rechercher une lésion de la coiffe des rotateurs.

 

  • La tendinite du biceps

Elle est caractérisée par des douleurs souvent nocturnes irradiantes depuis l’épaule vers le bras assez intenses.

La palpation de la gouttière bicipitale est douloureuse et reproduit la douleur. Les gestes d’étirement du biceps comme la rétropulsion du bras associée l’extension du coude et à la supination sont douloureux.

Un test clinique comme le palm-up test (douleurs à l’antépulsion du bras coude tendu, paume vers le ciel) peut être positif.

Cette tendinite peut survenir de manière isolée (patients jeunes) ou suite à des lésions de la coiffe des rotateurs.

 

  • La SLAP lésion

Il s’agit le plus souvent d’une pathologie touchant le sujet jeune et sportif. Les sports associant de l’armé du bras avec (tennis) ou sans raquette (baseball, handball) sont concernés.

Elle correspond à une lésion de l’insertion du biceps sur la glène. Cette lésion peut revêtir plusieurs stades et peut être associé à une instabilité de l’épaule en fonction de l’importance de la lésion du bourrelet glénoïdien en avant ou en arrière.

tendinite long biceps exercices douleur tendon biceps slap lesion epaule clinique jouvenet epaule chirurgien orthopediste specialistes epaule

Palm up test

=

Quel bilan radiologique ?

C’est une pathologie difficile à mettre en évidence sur les examens. La radiographie de l’épaule 3 rotations face et profil est toujours la règle associée à une échographie qui grâce au mode doppler permet parfois de montrer une synovite du biceps.

En cas de suspicion de lésions associées (coiffe des rotateurs) ou de SLAP lésion l’arthroscanner ou l’arthro-IRM sont indispensables.

=

Slap lésion et tendinite du biceps : traitement

Le traitement dépend du type de lésion, de l’âge du patient et du niveau sportif.

E

Dans les ruptures

En cas d’absence de lésions de la coiffe des rotateurs chez un patient de plus de 50 ans et peu sportif, le traitement fonctionnel sera de règle. La plupart du temps. En cas de rupture chez un patient sportif de haut niveau et jeune, une ténodése (fixation sur l’humérus) du biceps doit être discutée.

E

Dans les tendinites

Comme pour toutes tendinites le meilleur traitement reste le repos avec limitation des contractions du biceps, l’immobilisation n’est pas souhaitable.

La rééducation basée sur des massages profonds, de la physiothérapie et des exercices d’étirement peuvent être prescrit en cas de persistance de la tendinite plus d’un mois. Après 3 mois une infiltration de corticoïde intra articulaire gleno humérale permet d’améliorer le taux de guérison.

En cas de tendinite récalcitrante plus d’un an, résistante à tous les traitements médicaux bien conduit, un traitement arthroscopique peut être discuté. Ce dernier associe en fonction de l’âge du patient une ténotomie avec ou sans ténodése du biceps (schéma 3).

E

Dans les SLAP lésions

Ces lésions une fois constituées ne cicatrisent jamais spontanément. En cas de persistance des douleurs malgré une phase de repos et un traitement médical bien conduit, une ténodése du biceps sous arthroscopie peut être discutée.

tendinopathie biceps slap epaule douleur biceps clinique jouvenet epaule chirurgien orthopediste specialistes epaule

Ténodése du biceps

Cette page a été rédigée par

Les chirurgiens de l’Institut Epaule Jouvenet

Tous les chirurgiens de l’IEJ sont chirurgiens orthopédistes, spécialistes des interventions de l’épaule et associés de l’Institut Épaule Jouvenet.

Qu'avez-vous pensé de cette page ?

Notez-la

Note moyenne 4.4 / 5. Nombre de votes : 34

Pas encore de note, notez en premier !

Nous sommes désolés de savoir que cette page vous déplait

Aidez-nous à l'améliorer

Comment donner de la valeur à cette page selon vous ?