Combien de temps dure la douleur après une opération à l’épaule ?

par | 15 janvier 2024

Cette actualité appartient aux catégories suivantes : Traumatologie

Les patients devant subir une chirurgie se demandent souvent combien de temps dure la douleur après une opération à l’épaule. Même si cette durée peut varier selon chaque sujet, voici des éléments de réponses pour aborder une opération de l’épaule plus sereinement.

 

Douleurs à l’épaule dans les jours suivant l’opération

 

L’anticipation de la douleur dans le cadre d’une prise en charge RAAC

En chirurgie orthopédique, la réhabilitation améliorée après chirurgie ou RAAC est une démarche qui permet l’anticipation de la douleur d’épaule après l’opération. Le patient est pris en charge par une équipe de praticiens qui l’informent sur les douleurs possibles. Un traitement antidouleur adapté et personnalisé est prévu avant même que l’opération soit réalisée.

La gestion de la douleur est également intégrée par l’anesthésiste, qui prévoit des solutions adaptées pour permettre au patient de se réveiller avec le minimum de douleurs. Ensuite, c’est la médication antalgique qui prend le relais durant l’hospitalisation et après la sortie de clinique.

 

Combien de temps dure vraiment la douleur après l’opération de l’épaule ?

La douleur à l’épaule après une opération est très variable selon le type de geste réalisé et le patient. Dans le cas d’une réparation de coiffe qui est le motif de plus fréquent, elles peuvent être vives, d’où l’importance de les soulager efficacement en prenant le traitement prévu par le chirurgien.

Le patient peut ressentir des douleurs nocturnes juste après l’opération et pendant toute la phase d’immobilisation. En effet, les pressions provoquées par une mauvaise position de sommeil peuvent générer des douleurs à l’épaule la nuit.

 

Comment soulager la douleur pendant la phase post-opératoire ?

Durant la phase post-opératoire, c’est-à-dire durant les jours suivant le geste chirurgical, la douleur à l’épaule est soulagée par plusieurs mesures : les antalgiques, le glaçage, l’adaptation de la position pour dormir ainsi que la mobilisation pendulaire précoce. C’est l’ensemble de ces mesures qui va permettre de diminuer l’importance des douleurs et d’améliorer le confort post-opératoire.

La prise des médicaments antidouleur au coucher est primordiale pour éviter d’être réveillé par une douleur à l’épaule en pleine nuit. Cette précaution doit se poursuivre durant toute la période où le bras est immobilisé, pour assurer le confort du patient et un sommeil réparateur indispensable à la guérison.

 

Douleurs pendant la phase de rééducation de l’épaule

 

Phase d’immobilisation post-opératoire et d’auto-rééducation

Pendant la phase d’immobilisation post-opératoire, qui dure jusqu’à six semaines selon le type d’intervention, la gestion de la douleur se fait également à l’aide d’antalgiques. En effet, à ce stade, la douleur à l’épaule survient essentiellement après la réalisation des exercices. La prise d’antalgiques avant l’exécution des exercices et le recours à l’application d’une poche de glace après leur réalisation offrent un soulagement efficace au patient.

L’auto-rééducation de l’articulation joue aussi un rôle important dans l’évolution de la douleur de l’épaule après une opération. En effet, plus l’articulation retrouve sa souplesse rapidement et moins les douleurs sont fréquentes. D’où la nécessité de suivre régulièrement le programme d’auto-rééducation.

 

Phase de mobilisation post-opératoire

Après avoir supprimé l’attelle immobilisant l’épaule opérée, le patient débute une phase de rééducation basée sur la mobilisation de l’articulation, afin de retrouver les amplitudes de mouvement. Selon la chirurgie réalisée, cette phase peut durer de 2 à 6 mois environ. Là aussi, les douleurs à l’épaule peuvent apparaître après les exercices. Durant toute cette phase, le kinésithérapeute met en œuvre des techniques de physiothérapie adaptées destinées à soulager le patient, comme l’application de froid.

Dernières actualités de l’Institut Épaule Jouvenet

Comment prendre en charge et soigner une épaule douloureuse ?

Comment prendre en charge et soigner une épaule douloureuse ?

Une épaule douloureuse est un motif de consultation extrêmement fréquent en chirurgie orthopédique. Cette douleur peut être aiguë c’est-à-dire brutale suite à un traumatisme (fracture, chute, crise de tendinite, calcifiante hyperalgique…) ou chronique c’est-à-dire...

lire plus
J’ai une fracture de l’épaule, que faut-il savoir ?

J’ai une fracture de l’épaule, que faut-il savoir ?

Les fractures de l'épaule sont particulièrement fréquentes. Le plus souvent elles sont peu déplacée une immobilisation associée à un protocole de rééducation permet d'obtenir un bon résultat. Cependant, il existe des fractures déplacée, instable ou à risque d'arthrose...

lire plus

Qu'avez-vous pensé de cette page ?

Notez-la

Note moyenne 0 / 5. Nombre de votes : 0

Pas encore de note, notez en premier !

Nous sommes désolés de savoir que cette page vous déplait

Aidez-nous à l'améliorer

Comment donner de la valeur à cette page selon vous ?