Fracture de l’épaule suite à une chute de ski : comment dormir ?

par | 13 mars 2024

Cette actualité appartient aux catégories suivantes : Fractures de l'épaule

La fracture de l’épaule fait partie des traumatismes les plus handicapants provoqués par une chute de ski. Votre chirurgien orthopédique vous livre quelques bons conseils pour mieux dormir pendant la période d’immobilisation et de consolidation des os après votre accident aux sports d’hiver.

 

Fracture de l’épaule : quelle gêne pour dormir ?

Une fracture de l’épaule causée par une chute de ski, opérée ou non, requiert une immobilisation du bras et le port d’une attelle pendant environ quatre à six semaines. Durant toute cette période, le patient éprouve une gêne quotidienne, liée à la réduction de la mobilité du bras mais aussi à la douleur.

Cette blessure de l’épaule occasionnée par la pratique du ski entraîne aussi des douleurs au moment du coucher. Elle peut empêcher l’endormissement ou le retarder, surtout si le patient n’arrive pas à trouver une position confortable. La douleur peut aussi le réveiller en pleine nuit, si le corps bouge pendant le sommeil.

La présence de l’attelle gêne également de nombreux patients qui ont du mal à trouver une position confortable pour dormir. Or, durant la durée de consolidation de la fracture, il faut garder le bras immobilisé la nuit.

 

Les conseils pour dormir après avoir subi un accident de ski avec fracture de l’épaule

 

Gérer la douleur avec des médicaments adaptés

Après une chute de ski ayant entraîné une fracture, la douleur ressentie à l’épaule est parfois importante au moment du coucher ou durant la nuit. Il est donc primordial de suivre à la lettre le traitement antidouleur spécifiquement prescrit par le médecin. En particulier, il ne faut pas oublier de prendre ses cachets avant d’aller dormir. Sinon, le risque d’être réveillé en pleine nuit par une douleur lancinante est grand, surtout pendant les premières semaines après la fracture.

 

Trouver une position confortable pour dormir

Le plus délicat lorsqu’une chute de ski a occasionné une fracture de l’épaule est sans doute de trouver une position confortable pour dormir. Il n’est évidemment pas possible de se coucher sur le côté blessé. Cependant, le patient n’est pas plus à l’aise en s’allongeant sur le dos. En effet, le poids reporté sur l’épaule génère de la douleur.

Aussi, la position semi-assise est la meilleure pour dormir sans souffrir avec une blessure à l’épaule due à une chute de ski. Pour se sentir bien, le patient doit rehausser le haut de son corps pour décharger l’omoplate et l’épaule du poids de son corps. Un coussin de lecture est parfait pour soutenir la tête, les épaules et le dos, afin de maintenir une position confortable. En utilisant plusieurs oreillers, le patient pourra aussi caler son tronc latéralement pour éviter de bouger durant la nuit.

 

Prendre quelques mesures simples pour favoriser l’endormissement

Avec une blessure douloureuse à l’épaule due à une chute de ski, il est plus important que jamais de tout faire pour trouver le sommeil facilement. Ainsi, l’idéal est de ne pas trop chauffer la chambre et de se couvrir légèrement. En effet, une température trop élevée rend l’endormissement plus difficile et peut provoquer des réveils nocturnes.

Enfin, il est également conseillé de se mettre en bonnes conditions pour s’endormir plus facilement. Une méthode efficace pour se préparer au sommeil est d’arrêter toute activité sur écran environ une heure avant de se coucher. Le patient peut également mettre en pratique des techniques de relaxation que son médecin lui aura conseillées, pour se détendre et favoriser l’endormissement.

Dernières actualités de l’Institut Épaule Jouvenet

Comment prendre en charge et soigner une épaule douloureuse ?

Comment prendre en charge et soigner une épaule douloureuse ?

Une épaule douloureuse est un motif de consultation extrêmement fréquent en chirurgie orthopédique. Cette douleur peut être aiguë c’est-à-dire brutale suite à un traumatisme (fracture, chute, crise de tendinite, calcifiante hyperalgique…) ou chronique c’est-à-dire...

lire plus
J’ai une fracture de l’épaule, que faut-il savoir ?

J’ai une fracture de l’épaule, que faut-il savoir ?

Les fractures de l'épaule sont particulièrement fréquentes. Le plus souvent elles sont peu déplacée une immobilisation associée à un protocole de rééducation permet d'obtenir un bon résultat. Cependant, il existe des fractures déplacée, instable ou à risque d'arthrose...

lire plus

Qu'avez-vous pensé de cette page ?

Notez-la

Note moyenne 1 / 5. Nombre de votes : 1

Pas encore de note, notez en premier !

Nous sommes désolés de savoir que cette page vous déplait

Aidez-nous à l'améliorer

Comment donner de la valeur à cette page selon vous ?